Effets du bloqueur des récepteurs de l’angiotensine Valsartan (Valsacor®) sur la pression artérielle, indices de la fonction diastolique myocardique et souche longitudinale globale chez les patients souffrant d’hypertension artérielle non contrôlée

L’objectif de cette étude était d’évaluer les effets du Valsartan (Valsacor® ) sur la pression artérielle (PA) et les indices de diastolique myocardique et la fonction globale chez les patients souffrant d’hypertension artérielle non contrôlée (AH).

Matériel et méthodes: 60 patients (39 hommes et 21 femmes, âge moyen 63,9 ± 10,8 ans, P > 140/90 mmHg avec un traitement antihypertenseur combiné) ont été impliqués dans l’étude. Le valsartan (Valsacor®) a été ajouté au traitement standard. Le suivi s’est poursuivi pendant trois mois, avec des visites cliniques au début et à la fin de l’étude. L’évaluation échocardiographique (EchoCG) comprenait des mesures des dimensions et de la fonction du ventricule gauche et de l’auriculaire gauche par déformation longitudinale et analyse Doppler du flux sanguin transmitral.

Résultats : L’administration de Valsartan (Valsacor®) a entraîné une amélioration significative du contrôle antihypertenseur chez les patients étudiés. Les valeurs moyennes de la pression artérielle systolique de base (SBP) et de la pression sanguine diastolique (DBP) dans le groupe de patients étudié étaient respectivement de 174,9 ± 17,9 (plage de 150 à 230) mmHg et de 97,5 ± 6,4 (plage de 85 à 110) mmHg. Les valeurs moyennes de SBP et de DBP à la fin du troisième mois de la période de suivi étaient de 139,1 ± 10,9 (plage de 120 à 180) mmHg et de 84,9 ± 6,2 mmHg, respectivement, à p < 0,05, par rapport à la valeur de référence. Les résultats de l’analyse échocardiographique ont révélé des différences significatives dans la performance dynamique des indices: dimension télésystolique du ventricule gauche, temps de décélération (DT), rapport E ‘, E / E’ et valeurs de déformation longitudinale. Les performances dynamiques observées reflètent des réponses favorables des indices de fonction diastolique et de tension longitudinale chez les patients étudiés.

Conclusion : Le Valsartan (Valsacor®), utilisé en complément du traitement antihypertenseur standard chez les patients présentant une AH insuffisamment contrôlée, conduit à une optimisation des valeurs AP et à une amélioration des indices de fonction myocardique diastolique et globale, avec un très bon profil de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.