Maux de tête liés aux manœuvres de Valsalva Bénins: Une étude IRM de Six Cas

Les maux de tête contre la toux ne sont pas rares, mais aucune série n’a été étudiée avec les techniques actuelles de neuroimagerie, et Un traitement efficace a rarement été rapporté. Dans une grande série d’une clinique externe d’un hôpital général, nous avons étudié, par IRM, huit cas de maux de tête liés à des situations provoquant une augmentation soudaine de la pression intrathoracique (toux, tension, se baissant), similaire à celle provoquée par une manœuvre de Valsalva. Un cas présentait une hernie du cerveau postérieur et un autre une hydrocéphalie isolée. Les symptômes ne différaient pas entre ces deux cas et les six cas sans anomalie IRM. Les premiers symptômes se présentaient entre 49 et 67 ans, et les maux de tête étaient de localisation et de durée variables, principalement globaux et de courte durée. Au cours d’un suivi moyen de 13,3 mois, un patient est devenu spontanément asymptomatique, un s’est amélioré sous indométacine et deux se sont améliorés après le traitement au propranolol. Nous proposons l’éponyme, céphalée bénigne liée à la manœuvre de Valsalva (comme plus approprié que l’équivalent « céphalée de toux »), pour les cas dans lesquels les céphalées sont liées à de telles situations et les lésions structurelles sont exclues par IRM ou tests similaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.